Voyager avec du CBD

Jusqu’à maintenant, la loi qui régit la consommation du CBD diffère d’un pays à un autre. Alors, si vous envisagez de partir en voyage et que vous vous demandez si vous pouviez glisser votre CBD dans l’un de vos bagages, vous trouverez les réponses à vos questions dans cet article.

Un voyage en Europe avec du CBD

Traverser un vaste territoire avec du CBD ne devrait pas être prise à la légère. En Europe par exemple, le mieux à faire avant d’entamer une virée, c’est de prendre des renseignements sur la législation en rapport avec le cannabinoïde. Toutefois, voici quelques informations de base à connaître pour voyager sur le territoire européen avec du CBD.

En premier lieu, il convient de savoir que n’importe quels produits transformés à partir du cannabis ou du chanvre que vous transportez doivent contenir un taux de THC en dessous de 0,2 %. C’est la norme légale imposée par le droit de l’Union européenne. En cas de non-conformité à ce critère, vos actions seront considérées comme étant illégales, ce qui pourrait vous causer de nombreux problèmes. Secundo, assurez-vous qu’ils soient scellés pendant vos déplacements afin de garantir leur régularité au cours d’éventuels contrôles sur la route. Enfin, si possible, ne voyagez pas avec des fleurs de CBD ou de la résine, car elles risqueraient d’attirer l’attention d’un chien « stup » qui ne fait pas la distinction entre CBD et THC, ce qui pourrait vous faire perdre du temps à cause de fouilles supplémentaires.

Se déplacer hors de l’Europe avec du CBD

Les choses se passent autrement à l’extérieur de l’Europe étant donné que chaque pays impose ses propres règles en ce qui concerne l’approbation du CBD au cours d’un voyage. Ainsi, pour certaines destinations comme les Etats-Unis, par exemple, la possession de produits en cannabidiol lors des déplacements en avion n’est pas autorisée. Il en est de même pour un vol international vers d’autres États qui n’acceptent en aucun cas quelconque transfert aérien du CBD. En Asie, on n’est pas aussi très tolérant par rapport à ce sujet. Ainsi, renseignez-vous avant de voyager car plusieurs pays interdisent la détention de CBD et enfreindre la loi peut entrainer une amende à payer, une arrestation, voire une incarcération.