You are currently viewing Le CBD peut-il être utilisé comme anti-inflammatoire ?

Depuis quelques années, le cannabidiol ou CBD est devenu une alternative très prisée pour traiter de nombreuses affections. Grâce à ses nombreux bienfaits sur l’organisme, cette molécule issue du cannabis attire l’attention de la médecine moderne.

Depuis la légalisation en France, on le retrouve partout, et sous diverses formes : huile CBD, crème CBD, cookie CBD, e-liquide CBD, etc. Avec ses propriétés anti-inflammatoires, le CBD est en phase de détrôner l’ibuprofène, qui est l’un des médicaments majeurs prescrits pour traiter les inflammations et les douleurs chroniques.

Les caractéristiques de l’inflammation

L’inflammation se présente comme la réaction du système immunitaire face à une agression extérieure. Sur une courte durée, l’inflammation peut être de nature protectrice pour l’organisme. Dans le cas d’une inflammation chronique, il est possible de l’affection est étroitement liée à des maladies, telles que le cancer, les maladies cardiaques, l’Alzheimer, la polyarthrite rhumatoïde, le diabète, etc.

En général, l’inflammation s’accompagne de douleurs, de rougeur, de chaleur et d’enflure et se soigne à l’aide de médicaments anti-inflammatoires nonstéroïdiens et des médicaments stéroïdiens. Toutefois, ces traitements médicamenteux peuvent présenter des effets secondaires qui peuvent déboucher sur d’autres problèmes.

Les études menées sur le CBD et l’inflammation

Il est possible de trouver de nombreuses recherches relatives aux effets du CBD sur l’organisme. Effectuées sur des modèles animaux, ces études ont démontré que le CBD présentait une interaction avec l’organisme. Après le regroupement de certains critères, le CBD peut réduire de façon significative les douleurs et les inflammations.

Une étude de 2016 publiée dans le Clinical Hemorheology and Microcirculation a utilisé le CBD pour traiter une inflammation pancréatique sur des souris diabétiques. Les modèles qui ont reçu une dose de CBD de 10 semaines ont développé le diabète plus tard que les modèles qui n’ont pas été traités au CBD.

En 2017, une étude publiée dans la revue Pain a également observé les effets de cette molécule miracle sur des rats mâles sujets à l’arthrose. Après un traitement local de deux semaines au CBD, l’inflammation aigüe a été considérablement réduite.

CBD : un anti-inflammatoire efficace

En raison de ses nombreuses vertus thérapeutiques, le CBD est devenu un produit très prisé. Ses propriétés anti-inflammatoires sont déjà reconnues et de nombreuses personnes consomment le cannabidiol pour soulager les douleurs du quotidien.

Dans le cas des rhumatismes, avec risque d’inflammation plus ou moins élevé, le CBD sous forme d’huile est utilisé pour masser les zones touchées par cette affection. Pour un traitement ciblé, il est aussi possible de coller des patchs sur les endroits concernés.

Pour les personnes sujettes à des inflammations autour du pancréas, la prise de CBD permet à l’organisme de générer du tissu pancréatique de façon optimale. Après absorption du CBD, vous remarquerez une nette diminution des inflammations.

Le CBD est également utilisé pour soigner la dermatite allergique. Cette maladie provoque des gonflements disgracieux et des rougeurs douloureuses. Sous forme de crème ou d’huile, le CBD permet de soulager immédiatement les parties touchées.