CBD et ses effets contre la douleur

Les antalgiques sont les médicaments les plus vendus au monde et cela n’a rien d’étonnant du fait qu’ils sont le centre de nombreuses recherches scientifiques. Toutefois, qu’en est-il des effets secondaires ? En effet, s’ils ne présentent aucun risque à court terme, les antalgiques consommés à long terme finissent par endommager le foie, l’estomac, les reins et les intestins. C’est la raison pour laquelle il est préférable de se tourner vers d’autres alternatives naturelles et le CBD ou cannabidiol figure parmi les produits novateurs dans ce domaine.

Ce qu’il faut savoir sur le CBD

La plante de chanvre contient deux principales molécules : Le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD). Si toute substance contenant du THC est considérée comme psychoactive, les produits à base de CBD ne le sont pas. En effet, contrairement au THC, le CBD n’agit pas comme un stupéfiant, mais plutôt comme un sédatif. Il a des effets relaxants sur l’organisme. Et le plus important, c’est qu’il n’entraîne aucun risque d’addiction. Et même s’il contient un taux minime de THC, il ne vous procure pas cet état d’euphorie produit par le cannabis et encore moins ses effets négatifs.

Quid de l’efficacité du CBD?

Qu’ils soient consommés par voie orale ou appliqués localement sur la peau, les produits à base de CBD apportent de nombreux bienfaits pour la santé. Les propriétés antalgiques figurent parmi ses principales vertus. À défaut de guérir certaines maladies comme l’arthrose, par exemple, le CBD permet de soulager la douleur. Il agit sur le système nerveux en réduisant le degré de réponse à la douleur. C’est pourquoi de nombreux athlètes consomment des produits à base de CBD suite à une intervention chirurgicale.

Le CBD pour soulager les maladies rares

Il existe des maladies comme l’endométriose qui ne sont pas encore cernées par la science. Elle touche une femme sur 30 et actuellement, il n’existe aucun traitement curatif. Pourtant, cette maladie entraîne d’intenses douleurs, surtout durant les menstruations. Étant donné le caractère périodique des règles, cette maladie peut être un véritable handicap pour la femme. Le problème, c’est que la douleur ne disparaît vraiment qu’après une intervention chirurgicale (qui peut entraîner la stérilité) ou une éventuelle grossesse. En attendant, la femme doit supporter chaque mois d’intenses douleurs chroniques et suivre un traitement permanent à base d’antidouleurs. C’est à ce moment-là que le CBD entre en action comme alternative aux antalgiques qui sont souvent néfastes sur la santé.