Peut-on prendre du CBD en parallèle d’un traitement ?

Le CBD est une molécule qui connaît une notoriété grandissante auprès des Français. Consommé sous forme d’huile de CBD, de tisane, de glace ou autre, le CBD dispose de plusieurs vertus thérapeutiques intéressantes. À elle seule, cette molécule ne présente aucun effet secondaire et se consomme en toute sécurité. Toutefois, des études ont montré une interaction du CBD avec certains médicaments. Cela s’explique surtout par la métabolisation de certaines substances par l’organisme. Ainsi, il est plus prudent de consulter un médecin pour savoir si le type de médicament prescrit peut être pris en parallèle avec le CBD.

Combiner le CBD et des antidépresseurs est-il une bonne idée ?

Séparément, le CBD et les antidépresseurs ne présentent aucun risque pour le métabolisme. Cependant, ces deux éléments peuvent présenter une interaction s’ils sont pris en parallèle. En effet, cette molécule issue du chanvre peut agir sur certaines zones du cerveau, tout comme le médicament, et cette interaction peut impacter fortement sur la qualité du traitement.

Bien que le CBD ne présente pas d’effets psychotropes comme le THC, il change le métabolisme du cerveau et du foie. Du coup, ce brusque changement peut altérer la transformation du médicament par le foie, et provoquer une augmentation de l’afflux sanguin.

Les médicaments qui peuvent avoir des interactions graves avec le CBD

Le CBD et les antidépresseurs

Parmi les médicaments que l’on doit éviter de consommer en parallèle avec le CBD, il est possible de citer les antidépresseurs tricycliques et IMAO. Les tricycliques font partie de la première génération d’antidépresseurs et agissent en stoppant l’assimilation des neurotransmetteurs norépinéphrine et sérotonine pour rehausser leurs niveaux dans le cerveau. Pour ce qui est des IMAO, ce sont des antidépresseurs récents qui présentent une forte interaction avec le CBD. Ce type de médicament a pour but de maintenir la présence des neurotransmetteurs dans le cerveau, tels que la sérotonine, la dopamine et la norépinéphrine.

Le CBD et les anxiolytiques

Il est aussi possible d’observer une interaction entre le CBD et les médicaments de type Xanax. En petite quantité, ces médicaments peuvent avoir des effets bénéfiques en favorisant l’action sur le cerveau sur la connexion entre les neurones. Toutefois, une consommation à forte dose peut provoquer des étourdissements, des crises de paranoïa, des problèmes de concentration, des troubles de l’élocution et de la somnolence. Selon le métabolisme du consommateur, les effets de la combinaison du CBD et de ces médicaments peuvent être faibles ou graves. De plus, ces effets indésirables peuvent ne pas se montrer au cours de chaque consommation.

Le CBD et les corticoïdes

Les corticoïdes se présentent comme des anti-inflammatoires et immunosuppresseurs qui imitent l’action du cortisol. Associé au CBD, ce type de médicament peut avoir de grandes conséquences sur le corps et peut causer une dépendance chez le consommateur à l’arrêt du traitement. En se rencontrant au niveau du foie, le CBD et les molécules du médicament vont interagir et ralentir la transformation de ces molécules. Du coup, la hausse du niveau de cortisone dans le sang va aggraver les effets indésirables déjà présents.